SOLLER ET SES TRADITIONS

A Sóller, comme dans tout Majorque, le calendrier est rythmé de fêtes et de traditions centenaires. Une des fêtes les plus importantes est Es Firó (Fête des Maures et des Chrétiens) qui commémore les événements historiques du 11 mai 1561.

Fête des Maures et des Chrétiens - Es Firó

Chaque année, le lundi suivant le deuxième dimanche de mai, la ville de Sóller célèbre sa fête des Maures et des Chrétiens, appelée Es Firó. Cette fête commémore les événements historiques du 11 mai 1561, jour où une flotte de vingt-deux galions sarrasins a débarqué à Sóller avec pour objectif d'attaquer l'île. Cette armée, avant d'arriver à Majorque, a fait escale à Ibiza pour s'approvisionner en eau. L'escale a permis d'informer les Majorquins qu'une attaque contre leur île était en préparation et qu'elle devait commencer par un débarquement à Sóller. Le capitaine de Sóller, Joan Angelats (qui a trouvé la mort dans la bataille) a ainsi eu le temps de préparer ses hommes et de demander du renfort aux villages voisins de Bunyola et d'Alaro. Au total, la défense de Sóller était constituée de 600 hommes.

A l'annonce de l'arrivée des navires ennemis, les Majorquins ont pris la route vers le port de Sóller. Les envahisseurs, environ 1 700 corsaires, s'étaient divisés en deux groupes : alors que le premier avançait directement vers le village, l'autre a contourné le village pour attaquer Sóller par le nord : la ville était alors à leur merci. Les dégâts ont été très nombreux, l'église a été assaillie et des femmes et des enfants ont été capturés dans l'intention de les emmener avec eux comme esclaves.

Les habitants de Sóller ont livré bataille, à mi-chemin entre le port et le village, contre le premier groupe qu'ils ont réussi à repousser. Ils ont attendu sur place le retour du deuxième groupe qu'ils ont réussi à vaincre et à disperser. Au total, le nombre de victimes a été de 211 pour les corsaires et de seulement 6 pour les habitants de Sóller.

Chaque année, un grand nombre d'habitants de Sóller prennent part à cette reconstitution : plus de 1 200 personnes mettent en scène la bataille de 1561 déguisés en
pages (paysans) et en mauros (pirates). Et la poudre coule à flots : 25 000 cartouches et 60 kg de poudre noire sont employés pour les catapultes.

Fête de Ses Valentes Dones

Deux jours avant Es Firó, un hommage est rendu aux Ses Valentes Dones (femmes courageuses) qui ont défendu leurs maisons et lutté contre les attaques des pirates. Un moment fort de cette cérémonie fait référence aux soeurs Casasnoves. En effet, selon la légende, ce 11 mai 1561, un groupe de pirates avait pénétré dans la maison des soeurs Catalina et Francisca Casasnoves. Loin de se laisser intimider, celles-ci ont saisi la barre destinée à fermer la porte et ont réussi à tuer les corsaires, contribuant ainsi à la victoire du village.

Ces jours de fêtes sont animés par des danses et des musiques traditionnelles.

ACCUEIL