Le Drapeau des Iles Baléares
Tout comme le drapeau espagnol, le drapeau des îles Baléares est principalement représenté par les couleurs jaune et rouge, disposées en bandes horizontales. Dans le coin supérieur gauche, l'image d'un château blanc sur fond de couleur violette représente le palais de l'Almudaina, la forteresse musulmanne avec ses cinq tours carrées mises en évidence.

Organisation institutionnelle
Depuis le 25 février 1983, les Baléares possèdent le statut de province autonome au sein du royaume d'Espagne au même titre que les autres régions de la péninsule. Elles ont leur propre drapeau, symbole de cette autonomie. Sur le plan linguistique, le catalan est devenu la langue officielle, au même titre que le castillan.

Les îles Baléares présentent une organisation institutionnelle composée par le Parlement, le Gouvernement, la Présidence de la Communauté Autonome et les Conseils Insulaires. Chaque île (Majorque, Minorque, Ibiza-Formentera), divisée en plusieurs communes, possède un Consell élu par les îliens. Celui-ci dispose d'un pouvoir important car c'est lui qui contrôle la commission d'urbanisme et la répartition de l'aide aux communes. Le Conseil de Majorque est présidé par Miquel Riutort Ensenyat.

Les élus des trois conseils insulaires forment le Parlement des Baléares, qui compte 59 députés élus pour un mandat de quatre ans au scrutin proportionnel. Le Parlement exerce le pouvoir législatif, dans la limite des compétences attribuées par le statut d'autonomie, et le contrôle du gouvernement. A ce titre, il élit le président des îles Baléares (Presidente de les Iles Balears), qui dirige le gouvernement régional, détenteur du pouvoir exécutif et réglementaire. Depuis 2015, la socialiste Francina Armengol est la première femme à présider l'archipel.

Les compétences de la Communauté Autonome incluent les travaux publics, les transports, l'assistance sociale, la culture, le sport et le développement du tourisme.

L'ensemble des institutions siègent à Palma de Majorque, établie comme la capitale de la communauté autonome.

Partis Politiques

Le Parti Populaire (PPIB), et l'Alliance populaire (APIB) avant lui, sont la première force politique dans l'archipel depuis l'accession à l'autonomie. Le conservateur Gabriel Cañellas détient le record de longévité à la présidence du gouvernement, avec un peu plus de douze ans, tandis que son successeur, Cristofol Soler, n'y est resté que dix mois, ce qui constitue le record de brièveté.
Les principaux partis politiques actuels sont le Parti Populaire (parti de droite), le PSOE (Parti Socialiste Ouvrier Espagnol), les coalitions de gauche (ER), ainsi que les Verts et d'autres partis régionalistes, tels que Més per Mallorca/Menorca (Plus pour Majorque/Minorque).

Depuis les dernières élections en date, le 24 mai 2015, le Parti Populaire a perdu la majorité absolue qu'il avait depuis 2011. C'est actuellement le PSOE qui gouverne, après une coalition regroupant les partis Més pour Majorque et Més pour Minorque, ainsi que des alliances regroupant des partis de gauche et les Verts. Depuis 1999, c'est l'alternance politique qui est à l'ordre du jour ; en effet, aucun gouvernement ne reste au pouvoir plus d'une législature.


L'archipel des îles Baléares comprend cinq îles principales, ainsi que quelques îlots, réparties en deux groupes : les îles Gymésies (composées de Majorque, Minorque, et la petite île de Cabrera) et les îles Pityuses composées d'Ibiza et Formentera.

La population totale de l'archipel est de 1,2 million d'habitants (2014). La seule île de Majorque, avec 3 640 km2, couvre presque 75 % de l'étendue de l'archipel, car Minorque ne compte que 695 km2, Ibiza 570 km2 et Formentera 81 km2. Les autres îles, de superficie moins importante, sont Cabrera, Dragonera, Conejera et Espalmador.

Consolat de Mar
Fondé en 1326, le Consolat de Mar était le siège du tribunal de commerce maritime. Le bâtiment actuel, l'un des rares exemples d'architecture Renaissance à Majorque, fut achevé en 1669. Sa façade est ornée, au premier étage, d'une belle galerie formant une balustrade avec des arcs en anse de panier et un plafond à caissons. C'est aujourd'hui le siège de la Présidence du Gouvernement des Baléares.

Can Berga
Cette magnifique demeure a appartenu à la famille Berga à partir de 1677. Son portail à arc, réalisé par le sculpteur Jun Deya, donne accès au plus grand patio de Palma. On peut y admirer l'escalier impérial qui relie ses trois étages. En 1942, cette demeure a été vendue au Minsitère de la Justice. Elle abrite ajourd'hui le Palais de Justice de Palma.

Ajuntament
Dominant la place qui fut longtemps le coeur du pouvoir minicipal à Palma, l'hôtel de ville (ajuntament) cache une longue histoire derrière sa façade baroque. L'édifice résulte en effet de l'agrandissement d'un hôpital gothique élevé ici peu après la conquête de l'île. On peut admirer un superbe escalier sur lequel sont rangés des gegants, ces géants représentent les rois, reines et autres personnages qui paradent dans la ville lors des fêtes, portés à épaule d'homme.

Consolat de Mar

Cour du Palais de Justice

Ajuntament

Parlement

LES INSTITUTIONS POLITIQUES DE MAJORQUE

ACCUEIL