Sóller la Moderniste
Sóller, dont le nom vient de l'arabe
suliar qui signifie "Vallée d'Or ou concave", est le paradis des orangers. C'est précisément la culture des agrumes qui a donné un essor économique à Sóller, surtout entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle. En effet, avant que Valence ne lui fasse une concurrence impitoyable, Sóller exportait une grande partie de sa production principalement vers la France. De nombreux Sollerics se sont installés en France et dans une moindre mesure en Allemagne et en Belgique. Ils ont ouvert des commerces de fruits et primeurs au détail ou des affaires de vente en gros. D'autres sont partis en Amérique. Certains d'entre eux sont revenus au pays après avoir fait fortune avec de nouvelles idées sur le plan de l'architecture, et ont construit de belles maisons bourgeoises avec leurs patios. On remarque la splendeur de ces maisons seigneuriales concentrées dans les deux principales artères de la ville : la rue commerçante de Sa Lluna et la Gran Vía.

Le Modernisme a fait des émules à Sóller laissant à la ville quelques-uns de ses plus beaux monuments. Autour de la centrale
Plaça de la Constitucio, on peut admirer l'église Sant Bartomeu et la Banque de Sóller, toutes deux rénovées par Joan Rubió, disciple de Gaudi. La ville accueille le musée moderniste de Ca'n Prunera. Outre ces constructions remarquables, le Modernisme a laissé son empreinte dans toute la ville de Sóller grâce à de multiples ouvrages : des grilles en fer forgé décorées de nombreux motifs surtout floraux, des ornements en céramique émaillée, des fenêtres aux formes ondulées et des jardins exhubérants.

Le cimetière de Sóller abrite lui aussi des oeuvres modernistes, notamment des sculptures funéraires de Josep Llimona.

SOLLER

Sóller, qui a obtenu le statut de ville en 1905, comprend 5 agglomérations : Sóller, Port de Sóller, l'Horta de Sóller, Biniaraix et s'Alqueria des Comte et s'étend sur 44 km2. La population s'élève à un peu plus de 14 000 habitants appelés Sollerics.

Le site le plus grandiose de Majorque, Sóller, se trouve au coeur de la Serra de Tramuntana niché dans une vallée luxuriante, entouré d'oliviers et d'orangers, face à la Méditerranée.

El Tren de Sóller
Au début du XXème siècle, la vallée de Sóller était isolée en termes de voies de communication avec le reste de l'île du fait de sa situation géographique au centre de la Serra de Tramuntana. La liaison avec Palma se faisait en diligence, en montant jusqu'au col de montagne d'
Es Coll. En 1903, l'industriel Juan Morell propose un projet de chemin de fer traversant les montagnes par un tunnel sous le col pour rejoindre la capitale. Dans un premier temps, cette idée semble irréalisable mais finalement l'ingénieur Pedro Garau est chargé du projet et les travaux commencent en 1907. Tout au long du parcours de 27 kilomètres, le train traverse treize tunnels de 33 à 2 876 mètres de long, et passe par plusieurs ponts dont un viaduc à cinq arches visible de la vallée. L'inauguration officielle a eu lieu en 1912 avec des locomotives au charbon. En 1929, la ligne de chemin de fer a été électrifiée. La locomotive électrique alimentant le train est la seule de son genre encore en usage aujourd'hui. Ce pittoresque petit train en bois assure toujours cinq trajets quotidiens vers Palma. Tout le long du parcours, de magnifiques paysages s'offrent aux yeux des voyageurs. En 1913, un tramway électrique en bois, reliant Sóller à son port sur 4,9 kilomètres, a été inauguré. Il fonctionne toujours. En 1997, l'accès en voiture a été facilité par la construction d'un tunnel payant. La route du Col de Sóller, avec ses 60 virages, permet de découvrir un panorama exceptionnel sur la vallée.

Cultures en Terrasses
Les terres fertiles de la vallée de Sóller sont exploitées par l'homme depuis la préhistoire. Les Arabes, qui ont dominé Majorque jusqu'en 1290, ont laissé beaucoup de traces dans la région de Sóller, grâce à leurs impressionnants systèmes d'irrigation et de cultures en terrasses, encore utilisés de nos jours et précieusement entretenus. Les constructions en pierres sèches constituent de précieux éléments patrimoniaux et paysagers. La culture de l'olivier domine dans ces champs en terrasses et celle des céréales et des légumineuses lui était associée autrefois. Les oliviers centenaires sont de véritables sculptures vivantes qui ornent les terres caillouteuses de la Serra de Tramuntana alors que les orangers colorent la vallée en hiver et au printemps.

Sóller, à travers sa Coopérative agricole qui regroupe plus de 200 agriculteurs, s'emploie à maintenir l'activité agricole et se concentre sur le travail des orangeraies et des oliveraies cherchant à développer des produits de qualité pour assurer la survie des cultures tout en préservant l'environnement.

La coopérative, qui a son propre moulin, commercialise une huile d'olive avec l'appellation d'origine protégée "Oli de Mallorca". Le souhait de la coopérative aujourd'hui est de faire reconnaître les oranges et citrons de Sóller comme produits uniques sur le marché.

El Tren de Sóller

Maison Rullan au Mans

Place de la Constitution

ACCUEIL