La Côte
Le littoral majorquin est ponctué d'une multitude de petites criques et de trois grandes baies. La baie de Palma, au sud, est la zone la plus densément peuplée de l'île. Les deux grandes baies du nord, la baie de Pollença et la baie d'Alcudia, sont délimintées par trois caps spectaculaires : le Cap de Formentor, le Cap des Pinar et le Cap Ferrutx. La côte sud se caractérise par une succession de falaises à pic et de baies calmes. C'est également dans cette région que se trouvent deux ensembles d'îlots : l'Illa de Sa Dragonera (au large de Sant Elm) et le Parc Nacional Maritim-Terrestre de l'Arxipèlag de Cabrera (au large de Colonia San Jordi), avec ses 19 îlots.

Les Montagnes
La Serra de Tramuntana, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 2011 en tant que paysage culturel, est une chaîne montagneuse de 90 km qui traverse 19 communes du nord-ouest de l'île, du Port d'Andratx au Cap de Formentor. Les sommets les plus élevés se trouvent dans la partie centrale du massif. Le point culminant est le Puig Major (1 445 m). Ses reliefs ont été exploités au long des siècles par des activités de subsistance dont on observe les traces au premier coup d'oeil : des kilomètres de terrasses délimitées par des murets de pierre sèche, construits par emboîtement sans mortier, racontent l'effort titanique fait pour retenir la pierre et planter des oliviers devenus plusieurs fois centenaires. De vieux chemins conduisent à des chapelles, des sanctuaires, des châteaux et des fours à chaux. Entre les montagnes, on aperçoit des propriétés qui furent de puissants centres de production d'huile d'olive ou de laine et possédaient de grands troupeaux de moutons et de chèvres. On y pratiquait la culture sèche comme celle du caroubier, du figuier et de l'amandier, mais aussi la culture irriguée pour les potagers et les orangers. La côte en falaises est ponctuée de vieilles tours de garde reliées entre elles qui servaient à alerter la population de l'arrivée des pirates. La cordillère majorquine offre une étonnante succession de sites naturels extraordinaires.

La Serra de Llevant, au sud-est, s'étend du Cap Ferrutx au Cap de Ses Salines. Son point culminant est le Santuari de Sant Salvador (509 m) facilement accessible.

La Plaine El Pla
La région centrale de Majorque est El Pla (la plaine), située dans le bassin formé par les alignements montagneux de la Serra de Tramuntana et des massifs de Llevant. El Pla occupe 600 km2 et constitue 21,20 % de la surface de l'île. La plupart de ses terres sont à entre 50 et 150 mètres d'altitude, le sommet le plus haut étant le Puig de Randa (548 m). Sa végétation naturelle est faite de chênaies, de pinèdes et d'oliveraies.

Les Grottes
Le long de ses côtes est et sud notamment, Majorque est percée de grottes créées par l'érosion, les vagues et le ruissellement de l'eau. Il peut s'agir aussi bien de minuscules abris ressemblant à des puits, que de vastes tunnels longs de plusieurs kilomètres abritant des lacs, des rivières et des formations étonnantes sculptées par la nature. La plupart des grottes se trouvent au-dessus du niveau de la mer. Les plus connues sont les Grottes del Drach et les Grottes d'Artà.

Située à 200 km de la péninsule ibérique, Majorque est la plus grande île de l'archipel des Baléares : 76 km du nord au sud
sur 99 km d'est en ouest. Sa superficie est de 3 636 km2.

GEOGRAPHIE DE MAJORQUE

Cap des Pinar

Baie de Palma

Cap Ferrutx

Serra de Tramuntana

Serra de Llevant

Plaine El Pla

Plaine El Pla

Grottes del Drach

Grottes d'Artà

Grottes del Drach

Grottes d'Artà

Baie de Palma

Grottes d'Artà

ACCUEIL